Chez Georgette

Le blog de cuisine d'une mémé bourguignonne

Contenu - Menu - S'identifier - S'inscrire - Contact

Moi, Georgette,
79 printemps et toujours gaillarde

Ce qui me représente
le mieux...




Georgette aime surfer par ici...


Fernand, mon mari, 80 hivers et toujours... (hum)

Ce qui représente le mieux Fernand...




Si ce pauvre Fernand savait surfer...

  • ... il vous conseillerait obligeamment une liste de :
    • sites cochons,
    • dentiers et matériel santé à demi-tarif pour vieillards ébréchés,
    • jeux de cartes en réseau,
    • contrebande de viagra, boissons illicites à 65° ou pièces de tracteur volées...
    (Heureusement, il trouve plus facilement le chemin du bistrot que celui d'Internet !)

Archives par mois


Exprimez-vous !

  • Lili : Comme Brown, je suis nouvelle et j'ai le même problème. Si quelqu'un pouvait m'expliquer comment trouver les recettes de Georgette ce serait sympa. Merci
  • vahina : BONJOUR J AI LE MEME PROBLEME IMPOSSIBLE DE LIRE VOS RECETTES MERCI
  • Alisyle : Ben, il faut cliquer sur "lire la suite" et la recette apparaît au bout du texte!
  • marie1958 : Bonjour, pourquoi vous n'écrivez plus? Vous étes tellement drole et vos recettes sont géniales
  • Jeviensdusud : Bonjour Georgette, effectivement, vous n'écrivez plus... Etes-vous toujours de ce monde, Georgette ? Ou cuisinez-vous pour plein de monde "là-haut" ? Pas encore, hein... Allez, hop ! Fernand et nous avons besoin de vous, nom d'une pipe de collection !!! Allez, à tantôt ! Une bourguignonne de 45 ans qui vit en Espagne
  • Josiane : Bonsoir, qd revenez-vous Georgette, je vous attends avec impatience, j'adore vous lire, et Fernand et les enfants me manquent!!!!A bientôt j'espère.
  • Mélo : bonjour je suis toute nouvelle sur votre blog et je n'ai qu'une envie c de voir vos recettes!! mais je n'arrive pas a naviguer surle blog.. est ce normal?
  • Mélo :
  • pascale : PASCALE,bonsoir GEORGETTE,je suis nouvelle sur votre site et j'ai un peu navigué et je vous adore,votre Fernand aussi ,j'adhère à vos commentaires et suis fan aussi de votre cuisine ,meilleurs voeux à vous et votre famille Geogette et continué,vous êtes tout simplement ADORABLE bises
  • nanou0234 : bonjour,
    je recherchais la recette du lait de poule parcque cepuis 2 jours je n'ai plus de voix et je suis tombée sur les aventures de fernand.
    ah les hommes!!!!!!
    moi je mes du lait et du rhum ou du cognac.
    bon courage. biz


Biscuits tendres aux amandes pour mon amie Andrée

Hier matin vers 10 heures, mon amie Andrée m'a téléphoné :

— Georgette, me ferais-tu le plaisir de venir prendre un café avec moi ?
(J'ai pensé qu'elle avait enfin réceptionné le cadeau d'anniversaire qu'elle me promet depuis le 9 mars dernier, date à laquelle j'ai atteint l'âge vénérable de 79 ans.)
— Très volontiers Andrée ! J'accours, je vole... En un mot j'arrive tout de suite !


Andrée vit depuis 1982 dans la maison où j'ai passé mon enfance. La "maison de l'instituteur" comme on l'appelle. En fait, c'était l'école. Mon père était l'instituteur du village.

Nous rions énormément, avec Andrée.
 
Nous nous voyons souvent : pour un oui pour un non, pourrait-on dire. Nous nous prêtons nos livres, nous parlons de tout, et puis nous goûtons ensemble autant de friandises qu'il est possible de s'en procurer. Ah, et aussi, bien sûr, nous n'oublions pas, entre nos éclats de rire... d'inviter quelques vins de noix, liqueurs de framboise et autres marasquins à venir réjouir nos vieux gosiers.

Je n'ai que cinquante mètres à faire pour me rendre chez elle.

Ce matin-là, alors qu'elle venait de me servir une tasse de café et que je m'apprêtais à entamer un gai bavardage comme à l'accoutumée, elle a appelé avec autorité :
— Mistouquette !
Une ravissante chienne labrador a gentiment trottiné vers nous. Comme toujours, j'ai admiré sa robe noire quasi laquée, ses doux yeux de velours brun. C'est une chienne vraiment délicieuse, racée, docile et intelligente.
— Tiens ma petite chérie, a susurré Andrée en lui tendant un morceau de sucre.
La chienne a fait volte-face pour attraper la récompense, m'offrant ainsi un aperçu complet de son postérieur.
Je n'ai pu réprimer un haut-le-coeur.
Battant l'air avec enthousiasme, sa queue virevoltante me laissait apercevoir, non pas l'habituelle région intime fort discrètement dissimulée par une aristocratique toison noire, mais une sorte de melon rouge, enflé et totalement dégarni de poils : un cul de babouin, ni plus ni moins.
Sous l'emprise du saisissement, j'ai porté la main à ma bouche.

— Terrifiant, n'est-ce pas ? m'a demandé Andrée. Et songe à présent qu'elle n'en est qu'au troisième jour de ses chaleurs. Il nous en reste encore dix-huit.
— Mon Dieu, la pauvre petite ! Mais qui donc est le coupable ???
Andrée a pris une pose compassée. Et un air entendu.
Sur le moment, j'ai traversé comme un blanc, une absence, une incompréhension figée. Je n'oserai vous dire l'énormité de ce que mon esprit alarmé a un instant conçu, mais cela devait se deviner à l'expression de mon visage car Andrée a instantanément pouffé :
— Mais ma pauvre Georgette, à quoi penses-tu ?! Quand bien même ton Fernand serait vicieux à ce point, jamais il ne serait assez véloce pour courir après Mistouquette !
— Soit, tu dis vrai. Mais alors qui ?
— Réfléchis un peu, voyons... Hum-hum-hum-hum ?...
— Oh mon Dieu !... Ooooh, Rex !!!
— Tout juste : Rex lui-même. Que j'ai encore aperçu pas plus tard que ce matin, scotché à l'arrière-train de ma pauvre chérie, à peine deux minutes après avoir ouvert la porte pour qu'elle fasse ses besoins. Ce n'est plus possible !
J'ai pris un air penaud, tout en pestant intérieurement contre Rex.
Elle a enfoncé le clou :
Pardonne-moi de te dire cela, Georgette, mais outre le dommage corporel évident, il y a mésalliance, conviens-en. Mistouquette peut prétendre à nettement mieux que la semence avariée de ce malheureux Rex ! Il faudrait que Maryline te le reprenne au moins jusqu'à la fin des chaleurs.
— Oh impossible, absolument impossible ! Cette gourde s'est cassé la jambe dès sa première descente à ski, elle est plâtrée jusqu'à la hanche pour encore un mois.
— Eh bien, Paul pourrait s'occuper de Rex, non ?
— Non, vraiment, n'y songe même pas ! Cette fois, ils sont au bord du divorce.

Il faut peut-être que je vous explique le contexte.
Maryline a voulu des enfants, Paul n'en voulait pas : elle les a eus. Mieux que cela, Paul qui refusait absolument d'avoir un "petit dernier" après lui avoir déjà consenti trois filles en à peine cinq ans de mariage... s'est finalement retrouvé avec la paire de jumeaux que vous connaissez en guise de "petit quatrième". Depuis treize ans, le pauvre homme n'a toujours pas réussi à s'en remettre. Et ce ne sont certainement pas ses dernières "vacances" — passées à poursuivre interminablement les deux nigauds sur des pistes de ski bosselées avant de retrouver en fin de journée, pour tout réconfort, une femme plâtrée vagissant sur son lit de location — qui vont l'y aider.
Comme si sa dictature nataliste ne suffisait pas à accabler son mari, Maryline a voulu un chien. Paul n'en voulait pas mais elle l'a eu aussi. Résultat, aujourd'hui Paul ne supporte plus ni ses enfants, ni sa femme, ni Rex, ni personne qui lui évoque de près ou de loin le concept honni de "charges familiales" — voire de simple "cercle familial", semble-t-il, puisque cette année il n'est même pas venu partager le repas de Noël avec nous.

Maryline devant rester la jambe dans le plâtre jusqu'au milieu des vacances de Pâques, nous nous sommes mis d'accord pour que Paul m'amène les garnements tous les samedis à déjeuner et vienne les récupérer le dimanche soir (dites-moi, d'ailleurs, il ne faut pas que je traîne trop, ils arrivent tout à l'heure !). Bref, tout cela pour vous dire que s'il fait l'effort de m'amener les deux monstres et de prendre chez nous deux repas en deux jours, ce n'est sûrement pas dans l'intention de récupérer en échange l'animal baveux, hirsute et sexuellement obsédé dont j'ai la garde.

J'ai désespérément cherché une solution, puis supplié Andrée d'un regard embué :
— Je ne peux vraiment pas garder Rex enfermé, tu ne voudrais pas tenir ton portail fermé pour l'empêcher d'entrer ?
— Penses-tu ! Tu crois qu'il se donne la peine de se présenter à la porte avec une carte de visite ? Il m'a massacré la haie de derrière en se trouant un passage à travers les lauriers.
— Oh vraiment désolée. Et Mistouquette, tu ne pourrais pas la garder à l'intérieur ?
— Dix-huit jours sans sortir ? Pauvre bête... Tu y songes sérieusement ? Et puis je n'ai pas de WC canins dans cette maison.
J'admis mon inconséquence d'un humble signe de tête. Puis je me dressai sur mon siège :
— Oh, j'ai une idée !
— Dis-moi, ma Georgette.
— Si je te payais? Je pourrais te louer le... euh, le manège à bonheur de Mistouquette.
Andrée haussa les sourcils, incrédule :
— Comment ! Tu prétends louer le cul de ma chienne pour les besoins du corniaud de ta fille !!!
— Euh...
Andrée prit un air soucieux :
— Tu le sais, Georgette, j'aime l'argent, mais... (elle claqua des doigts en direction de Mistouquette ; laquelle vint derechef agiter la queue sous mon nez)... vois seulement par toi-même : il me semble que plus, ce serait trop.
Je détournai le regard du cul tondu et tuméfié de Mistouquette, et un sentiment de défaite m'envahit.

Andrée, en merveilleuse et secourable amie qu'elle est, me dévoila alors son plan B :
— Allons, je serai bonne joueuse. Si tu me fais un grand carton de gâteaux aux amandes, j'accepte de garder Mistouquette à l'intérieur. Nous conviendrons d'heures fixes pour ses sorties durant lesquelles tu veilleras à garder Rex à la maison un minimum de 15 minutes. Cela te va-t-il ?
(Pensant déjà à ses gâteaux, elle expira avec un contentement non dissimulé.)
J'approuvai sa proposition avec enthousiasme :
— Ecoute c'est bien simple, j'y vais tout de suite ! Sers-moi donc un gobelet de marasquin pour me donner de l'élan !

Ce qu'elle fit, puis refit et re-refit avec générosité.

Je rentrai à la maison passablement pompette, en zigzaguant sans remède. "A 11 heures du matin, c'est un peu tôt pour exhiber une cuite en public", me suis-je reproché en tentant sans succès de tenir un semblant de ligne droite. (J'espère au moins que les voisins auront mis ma démarche vacillante sur le compte de mon grand âge.)


——————————— La recette ———————————
 
Biscuits tendres aux amandes de mémé Georgette
———————————————————————————

• Quantités pour 16 biscuits :
(hier, pour Andrée, j'en ai fait le double... il fallait au moins cela
!)

- 2 blancs d'oeuf
- 110 g de sucre semoule
- 1 sachet de sucre vanillé ou
un filet d'arôme vanille (ou le contenu d'une gousse de vanille)
- 1 sachet de 125 g de poudre d'amandes


• Préparation de la pâte

- Cassez 2 oeufs, n'en retenez que les blancs, que vous verserez dans une casserole :



- Mélangez-les avec 110 g de sucre semoule
, puis déposez votre casserole sur feu moyen et travaillez le mélange au fouet. Travaillez sans arrêt surtout, c'est très important !




- Lorsque le mélange prend et mousse, ôtez la casserole du feu et ajoutez-y un filet d'arôme vanille (ou le contenu d'une belle gousse) :




(Mes gâteaux seront légèrement colorés car l'arôme est de couleur brune. Mais je précise que ce ne sont pas des gâteaux qui doivent colorer à la cuisson.)

- Laissez tiédir le mélange (posez la casserole dans l'eau froide pour accélérer le processus) en veillant à le fouetter très régulièrement, si ce n'est continuellement. Puis vous ajoutez la poudre d'amandes :





- Enfin, à l'aide de deux cuillers à café, vous déposez des petits tas de pâte sur une plaque de cuisson recouverte de papier sulfurisé :



Pas trop près les uns des autres, et pas trop gros, car les gâteaux s'étaleront à la cuisson :



Pour Andrée, j'ai fait cuire deux plaques de 16 biscuits :



- Temps de cuisson : 12 minutes (à 175 °C).





Est-ce que j'en goûte un ?...
J'hésite. C'est qu'Andrée est capable de les peser pour savoir si j'en ai chipé un !



Après avoir hésité, j'ai cédé :



Ce qui me permet de vous faire voir la texture de l'intérieur :



C'est moelleux, c'est tendre et caramélisé...
Et... oui, je vous le confirme, ça colle aux dentiers !
Voilà pourquoi, hormis mes petits-enfants, je n'en confectionne pour ainsi dire plus que pour Andrée : dans le quartier, je crois qu'elle est quasiment seule à disposer encore d'une denture naturelle.

Précision : ces gâteaux se conservent idéalement au réfrigérateur. Ils en acquièrent une texture plus moelleuse encore, délicieusement rafraîchissante. Et l'abondance de sucre qu'ils contiennent permet de les conserver longtemps ainsi (c'est-à-dire au moins trois semaines).




J'ai édifié une pyramide de biscuits dans un grand carton à chapeau qui me restait de ma plus récente toilette de mariage, et m'en suis allée porter mon présent à Andrée.

J'ai aperçu Mireille qui refermait sa grille au moment où j'arrivais aux abords de sa maison. Elle a verdi de jalousie en voyant que je me rendais chez Andrée les bras chargés de si belles promesses. ("Bien fait pour toi, tiens, sale bique !" ai-je pensé, avant de me rappeler les récentes recommandations d'amour, apaisement et réconciliation de notre curé.)



Andrée a gloussé de bonhe
ur en voyant arriver la malle aux trésors.

Dieu du Ciel, quel spectacle ! Mon amie a fondu sur les biscuits, tel l'aigle royal sur un pauvre rat des champs. Bien vite oubliés, les outrages infligés par Rex à sa Mistouquette !

La gourmandise peut vraiment rendre indigne... Songez qu'Andrée n'a même pas consenti à donner à Mistouquette un seul biscuit. Alors que tout de même, si cette manne sucrée lui sortait si agréablement de mon four, c'était bien pour prix de ce qui était entré si raidement dans le "four" de sa pauvre chienne.
— Oh Andrée, tu n'es qu'une vieille maquerelle avaricieuse, ai-je protesté en voyant Mistouquette repartir bredouille, la queue entre les jambes.
— Ah ça oui, ouiiii ! C'est vrai ! a gloussé Andrée en s'empiffrant sans vergogne du biscuit qu'elle venait de refuser à son animal préféré.
Je me dois donc de vous en prévenir :
ces biscuits sont si savoureux qu'ils ont le pouvoir, même chez les meilleures personnes que je connaisse, d'étouffer sollicitude et amour du partage sous la plus dure carapace de l'égoïsme. En un mot, ces biscuits dessèchent les coeurs aussi promptement qu'ils mettent l'eau à la bouche.

Mais je dois à présent vous quitter pour courir à la cuisine. Mon gendre et mes petits-fils arrivent dans moins d'une heure !... Or je dois absolument régaler Paul. I
l y va de l'avenir du ménage de Maryline.

Pourvu que je n'en oublie pas d'enfermer Rex à 14 heures précises ! C'est l'une des heures convenues pour les ébrouements en plein air de Mistouquette. Si Rex lui saute sur le râble alors qu'elle fait son pissou, je doute que mes gâteaux, aussi bons soient-ils, suffisent encore à amadouer mon amie !


Ecrit par Georgette le Vendredi 16 Mars 2007, 13:19 dans "Biscuits et gâteaux" Version imprimable

Article précédent - Répondre à cet article - Article suivant

Commentaires

Bénie des Dieux

Michèle - le 16-03-07 à 15:52 - #

Prem's Raymonde chez GEORGETTE yEAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH...............Allez je te laisse faire toutes les fautes d'orthographe que tu veux.

Bises Georgette, enfin de retour, j'm'en va'vous lire maintenant que j'ai coiffé Raymonde au poteau....Yeah, bénie des Dieux la Michèle mais p......ils ont mis un moment à se réveiller les Dieux, pire que le voyage d'Ulysse pendant que Péznélope tricotait. Et mémé aussi elle a tardé mais on va se régaler yeah.............................

Michèle


Re: Bénie des Dieux

raymonde - le 16-03-07 à 19:24 - #

T'énerves pas trop Michèle, prems pas prems, ya pas de cadeau à la clef.  Alors, garde ton énergie pour autre chose (3 petits points).


Re: Bénie des Dieux

Julia M. - le 13-04-15 à 21:47 - #

Georgette, on attend tous de nouvelles histoire!!à quand le retour???
Julia @ Séjour Linguistique


Du tonnerre de Zeus cet article...

Michèle - le 16-03-07 à 16:01 - #

Ben voilà Georgette vous êtes de retour dans une de ces formes...Quand même la suspicion sur Fernand c'était hard au début.

Et Maryline qu'est ce qu'elle veut maintenant que Paul ne veut pas ? Et les jumeaux se sont-ils calmés ? Ou bien allez-vous passer un week-end d'enfer ?

Rex il a été elevé par Fernand ?

Bon j'arrête, et j'attends la suite.

Michèle


claude - le 16-03-07 à 16:32 - #

Enfin de retour chère Georgette !... et par la même occasion (bien qu'un peu en retard, du coup) Bon anniversaire !
quel délice que de lire cette recette, j'en salive avant même de l'avoir testée !
quant à vos fauves (les jumeaux et Rex, le chien à la bistouquette en folie... surtout face à une Mistouquette voisine ) je vous souhaite beaucoup de courage pour les tenir en laisse tous ces prochains week-end !


UN MIRACLE

célineb - le 16-03-07 à 18:02 - #

Depuis qu'on l'attendait ,ça y est Georgette est de retour pour notre plus grand plaisir.Tu as su nous faire languir d'impatience ma chére georgette et on commençait tous à s'inquiéter mais je vois que tu reviens en pleine forme.Toutes mes amitiées.


Ahhh

annik panika - le 16-03-07 à 20:52 - #

 


annik panika - le 16-03-07 à 20:53 - #

J'essayais donc de dire Ahhhh ravie de vous lire de nouveau Georgette. Merci  pour cete histoire et ces magnifiques gateaux.


Wow !

Loïs de Murphy - le 16-03-07 à 21:05 - #

Je vais tester de ce pas cette délicieuse recette :o)

Enfin de retour chère Georgette, joie, joie, joie !!!!


raymonde - le 16-03-07 à 21:13 - #

Dites donc Georgette, malgré vos mains tremblottantes, on ne voit aucun "jaune" dans vos blancs d'oeufs ! Quelle experte ! Ça parait que ce n'est pas la première fois que vous séparez les jaunes des blancs ! Ces biscuits m'ont l'air divin.  J'étais certaine qu'il y avait une glace sur le dessus.  Je vais les essayer, suis certaine que mon Armand (bin oui, ça sonne comme Fernand) va s'empiffrer et ensuite ronfler sur le sofa.  La sainte paix !

Et pour les jumeaux, dites à Paul que ça aurait pu être des jumelles.  Doux Jésus, vous imaginez, 5 filles.  Alors, qu'il prenne son mal en patience et qu'il se compte chanceux votre Popol. Ça lui remontera peut-être le moral d'y penser.

Bises ma belle et douce Georgette.  Fernand supporte bien ses 80 ans ?  N'oubliez pas de changer votre bannière vu le changement d'âge...


JE ME RÉPONDS À MOI-MÈME, vais recevoir courriel

raymonde - le 16-03-07 à 21:16 - #

... oups oups oups, je viens de voir que votre bannière a été changé.  Vous n'avez rien perdu de vous capacités intellectuelles à ce que je vois.


enfin le retour de georgette!

EMILIE - le 17-03-07 à 09:01 - #

et de ses aventures!!!!

quel plaisir de vous lire...et ces biscuits miam miam...je propose une adoption immediate de cette pauvre chienne!!! et j'espere qu'Andrée votre voisine va s'ettouffer avec vos biscuits!!!a tres bientot et encore merci.


Ingrid - le 17-03-07 à 11:07 - #

Je n'aurais pu, moi non plus réprimer un haut-le-coeur devant le cul de baboin de Mistouquette ! Heureusement, la recette des petits biscuits piège-dentier ont su me faire oublier cet événement digne des meilleurs épisodes d'"Histoires Naturelles" !

Je les essaye de suite, j'ai des invités pour le café (pas encore de dentiers mais très gourmands) !

Amicalement blog et affectueuses pensées à Rex et Mistouquette...

Ingrid


Merci

dan - le 17-03-07 à 17:06 - #

Merci, chère Georgette de nous régaler avec cette histoire hilarante et la recette de vos tendres biscuits.
Amicalement. dan


Bravo et merci ........

Miechambo - le 17-03-07 à 18:29 - #

....... pour le délicieux moment que je viens de passer à vous lire !
J'ai découvert votre blog tout à fait par hasard et je vais en devenir une fidèle lectrice, c'est certain. Non seulement on découvre d'excellentes recettes mais elles sont accompagnées d'histoires et moi je suis restée très enfant, j'aime qu'on me raconte des histoires.

Je vais continuer ma lecture avec beaucoup de plaisir.
Et je vais vous rajouter à ma liste de blogs favoris pour être sûre de ne pas vous "perdre de vue" !
Bien amicalement.
Michèle


Enchantée de votre webretour..

Zarbou - le 18-03-07 à 03:36 - #

Bonjour Georgette,

Vos macarons m'ont l'air tout à fait délicieux, je pense très vite les essayer... pour ma pomme car charité bien ordonnée... rires...

Concernant l'arrière train de Mistouquette... je ne suis pas certaine que ce pauvre Rex y soit pour grand chose... ma petite Batna, 1 an depuis peu, briarde de son état, et sans doute à peine plus grande que Mistouquette, a eu le mauvais gout d'avoir ses premières chaleurs quelques jours avant Noël. Donc surveillance accrue de la bête histoire qu'un Rex quelconque ne lui saute pas dessus...
et je suis formelle, aucun Rex ou semblable ne s'en est approchée... et bien malgré tout elle avait un truc énorme que nous avons baptisé, mon mari et moi même "le choux fleur", je me suis demandée si c'était normal si je ne devrais pas l'amener immédiatement chez le vétérinaire... impressionnat un truc pareil en quelques heures... et bien non pas du tout qu'il a dit l'éleveur... c'est la façon peut délicate de dire aux mâles qu'elles sont prêtes à faire feu... et comme il est bien connu que les mâles ont besoin de lunettes ça devient tellement voyant qu'ils peuvent les oublier sans risque de rater la cible... Le choux-fleur est resté bien en vue tel une lanterne pendant 3 semaines... et a disparu aussi vite qu'il était arrivé...

Mais c'est une façon comme une autre d'obtenir de délicieux gâteaux... il faut bien l'avouer... je tenterai le coup avec ma voisine la prochaine fois... bien que son snoopy de 5 ou 6 kg ne soit sans doute pas de taille à sauter sur ma Batna de 32 !!! mais pour des petits gâteaux...je peux toujours essayer !!!

bonne semaine Georgette et revenez nous plus souvent.
vous nous avez manqué

Bon anniversaire

Zarbou


Enfin !!!

Béné - le 18-03-07 à 11:32 - #

Vous voilà de retour Georgette et toujours aussi vaillante pour sauver l'honneur et l'amour propre de tous ceux qui bénéficient de votre bonne protection !

Vous en profitez au passage pour nous régaler par vos savoureux petits gâteaux alors merci...

J'en profite également pour vous souhaiter (un peu tardivement il est vrai) un très bon anniversaire qui a dû être généreusement arrosé au vu des divers breuvages et liqueurs que votre amie et vous détenez.

Un bisou à votre Fernand (en tout bien tout honneur s'entend)

Et à bientôt j'espère


Folcoche

souchette - le 18-03-07 à 13:28 - #

Je confirme : le chou-fleur de Mistouquette est tout ce qu'il y a de plus normal et banal.
Ma chère Georgette, vous vous êtes faite arnaquer comme une gamine.

Mais, mais... étant donné ce qui va suivre, je vous dirai que c'est bien fait !

Car, vous-êtes, convenez-en,  une mère indigne.

Dieu merci, je ne suis pas votre Maryline a qui vous déniez les joies de la maternité, sous prétexte que son Paul avait déjà fabriqué d'autres enfants, sous d'autres draps.

Il a droit à toutes vos indulgences, le Paul, (qui entre parenthèses n'avait qu'à se garder des déboires de la famille en ayant déjà tâté ailleurs). Ce n'était pas un perdreau de l'année.

Or, vous bavez (comme l'antipathique Rex) devant votre gendre qui a droit à toute votre compréhension.

Et là, je dis stop !

Malgré toute ma sympathie pour votre grand âge, j'ai bien peur que l'abus de liqueurs diverses et variées ne vous aie tourneboulé le ciboulot.

Ce que tout le village doit savoir d'ailleurs. Vos vacillements n'ont dû tromper personne.

Par mesure de rétorsion, je ne ferai donc aucun commentaire sur vos gâteaux et même mieux, je compte proposer ici-même un comité de soutien pour votre fille martyrisée.

Souchette - chienne de garde à ses heures et membre fondateur et unique de l'association  :"mères, soyons solidaires de nos filles y compris plâtrées".


Re: Folcoche

Georgette - le 18-03-07 à 14:17 - #

Tiens donc Souchette, qu'est-ce qui vous fait croire que Paul s'était déjà reproduit avant de procréer avec Maryline ? A ma connaissance, il n'a pas plus de 5 enfants, et je crois que ça lui suffit !!!

Ah, je vois ! C'est que je me suis exprimée de façon ambiguë : Paul a épousé Maryline enceinte à 20 ans, alors qu'il avait bien d'autres projets dans la vie. Il a eu alors sa première fille. Puis malgré ses très fortes réticences, il a accepté deux autres naissances. Les deux jumeaux sont venus après, alors qu'il n'en pouvait plus et avait des ennuis professionnels. Alors malgré tous ses défauts (et Dieu sait qu'il en a, croyez-moi !), j'ai tout de même une certaine admiration pour le fait qu'il n'ait pas plaqué ma chère fille et soit toujours resté fidèle au poste...

(Je vais apporter cette précision à mon texte, grâce à votre commentaire dont je vous remercie Souchette !)


Ben oui

Michèle - le 18-03-07 à 19:19 - #

Je ne veux pas trop soutenir Souchette mais à première lecture j'avais aussi compris premier lit...


Tit' - le 18-03-07 à 13:41 - #

Pas très très élégant toute cette histoire de troufion défoncé, mais impossible de ne pas se bidonner derrière son écran. Entre nous, je ne pourrais jamais plus réaliser ce genre de petit biscuit sans penser à l'arrière-train de cette pauvre Mistouquette.
En même temps, je constate une fois de plus qu'on accuse le chien. Comparons ce qui est comparable, contrairement à l'homme, la chienne a capacité à se défendre. Elle n'a qu'à lui mettre un bon coup de dent dans les roustons, si elle veut avoir la paix, la Mistouquette. Si elle dit rien, c'est que ça lui fait du bien et comme dirait l'autre, y'a pas de mal à se faire du bien.
Sacrée Georgette !


Re:

Georgette - le 18-03-07 à 14:30 - #

Mais c'est pourtant vrai, ce que vous dites, Tit' ! Je réalise que Mistouquette ne s'est effectivement jamais plainte...
Aaah, ma chère amie Andrée est décidément très très gourmande !... au point d'inventer des histoires sur le dos de sa chienne, juste pour que je la console elle !
(... Allez savoir pourquoi cela m'attendrit...)


Andrée est une coquine gourmande !

Zarbou - le 19-03-07 à 05:56 - #

non seulement Mistouquette ne se serait pas laissée faire si ça n'avait pas été le moment (elle n'aurait pas hésité à montrer les dents avec un beau "sourire" qui calme les ardeurs) mais en prime... 2 mn étaient loin de suffire à Rex ou assimilé pour faire le nécessaire... Le chien ayant un os dans la bistouquette il risque une fracture à aller trop vite, et ils sont donc prudents,ne grimpant sur la belle qu'avec l'autorisation tacite, histoire de ne rien casser !

et si Andrée n'a pas demandé en plus des gateaux,  le paiement de la piqure du vétérianire pour la faire avorter c'est sans doute qu'elle savait fort bien qu'il n'y avait pas de risque... hors chez les chiennes commme chez les chattes d'ailleurs... c'est quasiment du à tous les coups l'on gagne...une série de rejetons... au moins 5 à la fois...2 mois pour tard...

Quant à ce pauvre Paul aux 5 moufflets, j'avais compris clairement qu'il les avait eu avec votre fille et donc étaient tous vos petits enfants, les explications étaient précises même si tout à coup je vous découvrais 3 petites filles de plus ! J'ai donc compté 6 petits enfants pour l'instant ?! c'est bien ça ?!

Je vous soupconne d'ailleurs, même si vous vous en défendez, d'avoir une grande préférence pour les jumeaux puisque vous ne parler quasiment que d'eux !

Z


Re: Andrée est une coquine gourmande !

Georgette - le 19-03-07 à 10:00 - #

Quoi, Zarbou, que dites-vous ! Moi, une préférence pour les jumeaux ? J'en avale mon café de travers !!! :-)

Mes explications au sujet de mes petits-enfants n'étaient pas si claires initialement, je les ai précisées à la suite de l'intervention de Souchette. En fait, les trois filles de Paul et Maryline sont beaucoup plus grandes que les jumeaux, elles ont 27, 25 et 16 ans. Je n'ai pas vu les deux aînées depuis l'été dernier car elles vivent loin d'ici, et la plus jeune, Alice, n'a passé que deux jours chez nous au cours des six derniers mois. Elles me manquent infiniment mais c'est bien normal qu'elles vivent leur vie ! Et comme vous voyez, j'ai les gredins pour me consoler, heureuse mémé que je suis...


Re: Re: Andrée est une coquine gourmande !

Zarbou - le 19-03-07 à 14:42 - #

Rires....

Je pensais au dicton... "qui aime bien chatie bien"

Vos petites filles ne se rendent pas compte de la chance qu'elles ont d'avoir une grand-mère, surtout une grand-mère ayant autant de punch.
J'ai perdu les miennes, le même jour, le hasard.... hasard malheureux et douloureux, il faut bien le dire..., lorsque j'avais à peine plus de 18 ans... et j'ai passé les années suivantes à regretter leur absence... et quand j'entends que d'autres ne profitent pas de la chance de les avoir encore ça me froisse toujours les oreilles !!!

Profitez bien des petits monstres tant qu'ils viennent, les souvenirs culinaires restent éternelles dans la tête des petits enfants, et personne ne peut faire aussi bien que le souvenir laissé par sa mamie !!!
Et les savons qui suivent les bétises deviennent, avec le temps, des doux souvenirs qui font sourire... et des doux souvenirs j'en ai un paquet... sans doute parce que j'étais un vrai petit diable !!! (j'ai pas tout perdu, d'après mon époux !!!)

Bonne journée Georgette, et vivement votre prochaine épopée culinaire...

Zarbou


Re: Re: Re: Andrée est une coquine gourmande !

Zarbou - le 19-03-07 à 14:46 - #

éternels... et non éternelles...


Re:

Zarbou - le 19-03-07 à 06:01 - #

je pense que la femme peut donner un bon coup de genoux pour se défendre aussi... à défaut de montrer les dents....

j'ai testé il y a quelques années... c'est très efficace pour les arrêter quelques secondes !

Z


souchette - le 18-03-07 à 14:39 - #

Ce qui me fait croire que Paul s'était reproduit avant les horribles jumeaux ?
Mais vous, Georgette, vous, qui ne parlez jamais de leurs trois enfants précédents.

Où sont-ils passés, ces pauvres chéris passés par pertes et profits ?
Serait-ce un oubli dû à vos libations avec votre copine ?

Tsssssssss, je ne peux, ni ne veux le croire.

Et puis, entre nous, si votre Maryline a été enceinte à 2O ans (vous lui avez donné une bien mauvaise éducation sexuelle, alors que, pourtant, vous n'étiez pas coincée avec votre Fernand) , elle n'était pas seule non ? Le Paul, il a bien fallu qu'il oublie son condom ? Juste un peu ?

Non, non Georgette, vous n'êtes pas juste, convenez-en. Ce n'est pas si grave si l'on n'est pas la chair de votre chair.

Quoique pour l'entourage aussi : vous flinguez Andrée, qualifiée de radine et égoïste, vous flinguez Fernand, pauvre bougre édenté, soupçonné de zoophilie.

Bref, vous avez vos têtes.

Qu'à cela ne tienne. Je prends votre blog comme un immense éclat de rire rabelaisien, et je dis encore et encore....

Mes propos sont à prendre au second degré comme les vôtres et je m'amuse à vous titiller.

N'est-ce pas ce que vous en attendiez ? Allez, avouez...

Un immense éclat de rire, et un bazar encore plus immense dans les réponses ?

* j'aime avoir été guidée par Raymonde dans ce foutoir insensé. Mais j'aime l'insensé.

Continuez, de grâce...


Re:

raymonde - le 18-03-07 à 18:00 - #

Euh, ça me fait plaisir Souchette.  J'espère seulement que tu es en âge de lire ce genre de récit qui comme a dit tit' (toujours mon petit préréfé celui-là), n'est pas très très élégant.  Mais il faut bien rigoler un peu hein ?


Tit' et Michèle

Michèle - le 18-03-07 à 19:21 - #

Ben oui parce que moi je suis la préférée de Raymonde, eh ouais elle a le coeur large, elle aussi.


Re: Tit' et Michèle

raymonde - le 18-03-07 à 21:28 - #

Ça c'est certain Michèle.  Du côté des gars c'est Tit mon préféré et du côté des filles c'est Michèle T.  Sorry Souchette !


Re: Re: Tit' et Michèle

Tit' - le 20-03-07 à 15:10 - #

Bon les filles, ça va bien de vous envoyer des fleurs et de m'arroser gracieusement de vos bons sentiments, mais elle en a peut-être rien à battre de nos histoires de coeur, Georgette.
A+


Re: Re: Re: Tit' et Michèle

raymonde - le 20-03-07 à 15:42 - #

T'as bien raison tit, elle n'en a rien à foutre de nos sentiments, mais elle aime bien regarder par le trou de la serrure, elle l'a déjà dit. C'est une coquine.  Comme ma mémé.  Elles sont toutes pareilles.  Alors, ne te gêne pas tit. 

p.s. : j'aime bien tes émoticons.  Surtout celui avec la dentition brochée.


chris de paris - le 18-03-07 à 15:50 - #

C'est bien à cause de tous ces désagréments animaux qu'il est impensable qu'un seul animal ne passe le seuil de ma modeste demeure. Et je veille particulièrement à déloger les intrus des douves aux combles en passant par les escaliers de service, ma dernière mésaventure ayant été de me trouver dans les oubliettes face à une forme particulièrement velue d'arachnée.
Ma chère Georgette, je vous trouve particulièrement altruiste, et vous admire pour ces hauts faits relatés ici.


Re:

Michèle - le 18-03-07 à 19:22 - #

Et pourtant araignée du soir espoir. Pfff quelle misère !


Mijo - le 19-03-07 à 18:31 - #

Pourquoi tendres s'ils arrachent les dentiers vos biscuits ?!!

Si je vous souhaite un joyeux anniversaire avec seulement quelques jours de retard, pourrais-je me jeter un ou deux marasquins derrière le gosier en votre compagnie ?!! Je sais, ce n'est pas bien de quémander ainsi, c'est juste que j'ai envie d'un marasquin.


Re:

Georgette - le 19-03-07 à 19:11 - #

Vous vouliez certainement dire "c'est juste que j'ai envie d'être en votre compagnie, Georgette" ?

Pour votre peine, Mijo, vous aurez une chicorée.


Re: Re:

raymonde - le 19-03-07 à 19:46 - #

ouen, moi ce serait ça.  Surtout si Georgette c'est Georges.


Re: Re:

Mijo - le 20-03-07 à 09:00 - #

De la chicoquoiiiiiiiiii, mais vous voulez ma mort chère Georgette.


Re: Re: Re:

Mijo - le 20-03-07 à 09:02 - #

ça doit se voir maintenant que j'ai du piquer du Marasquin en douce... je me suis trompée d'emplacement pour répondre à son commentaire. Oups !!


souchette - le 19-03-07 à 21:41 - #

Moi, je veux bien, Georgette.

Vous aviez "oublié" vos trois petites-filles. Ben tiens ! Mais admettons.

Je ferai comme vous, j'oublierai. Mais vous avouerez que comme les mythomanes, vous vous rattrapez aux branches, fussent-elles fragiles.

Mais pourquoi ai-je l'impression d'un immense canular ? Peu m'importe tant qu'il me fait rire.

Que Raymonde ne s'inquiète pas : sa responsabilité n'est pas engagée, je suis une grande fille. Et même plus, hélas.

Mais il est vrai que j'ai l'avantage de lire en diagonale lorsque des détails me paraissent inopportuns.
C'est la raison pour laquelle j'insiste sur les "dommages collatéraux", soit les délires familiaux.

Je crois quand même que nous sommes tombés sur "un cas". Lol.


Ouééééééééééééé !

lilou - le 31-03-07 à 18:46 - #

Vous êtes revenue  !
On se languissait sérieux.
Une de mes fillounettes est passée cet après-midi et j'ai décidé illico de lui faire vos biscuits.
Je n'avais pas d'amandes en poudre mais des noisettes.
Verdict ? Elle a tout mangé et a passé commande pour demain.
Je suis donc tenue de refaire 2 fournées à la noisette (qu'elle adore) et 2 à l'amande (que je vais sûrement préférer).
Merci pour cette délicieuse recette simple et rapide.
Et surtout ne nous laissez plus si longtemps sans nouvelles. Vous n'engendrez pas la mélancolie et on en redemande !
À bientôt !


Re: Ouééééééééééééé !

raymonde - le 01-04-07 à 03:07 - #

Ces biscuits  ? IMMANGEABLES.

Poissons d'avril  :-0


Re: Re: Ouééééééééééééé !

Georgette - le 01-04-07 à 15:44 - #

Raymonde, n'avez-vous pas honte ! Songez que j'y ai presque cru l'espace d'un instant.

Force m'est d'admettre que vous comptez ainsi parmi ceux qui ont réussi à m'empoissonner en ce premier jour d'avril... — et ils sont pourtant rares, car vieille mémé n'est pas crédule... Ah mais là, il est clair que je me suis fait avoir, je n'en reviens toujours pas !


Re: Re: Re: Ouééééééééééééé !

raymonde - le 01-04-07 à 23:42 - #

Un poisson d'avril qui a marché, peux pas avoir honte ! Vous vous êtes remis maintenant.  ? Vous faites vos Pâques cette semaine ? Vous irez vous confesser, ferez votre chemin de croix  ? Vous  irez communier sous les 2 espèces dimanche ? Et lundi, la résurrection de Fernand.  Quoi demander de plus !  Toujours 3 fois par semaine avec Fernand ?


merci pour cette recette

sylvie89300 - le 04-04-07 à 19:18 - #

bonjour de l'yonne!

j'ai fait cette recette avec de la noix de coco! super cette recette! de vrais rochers, comme ceux du pâtissier!!

tout le monde a été conquis et il en restait même quelques-uns qui étaient toujours délicieux aujourd'hui aussi!!

bonne soirée


zaza - le 28-08-07 à 00:00 - #

Georgette, on attend tous de nouvelles histoire!!à quand le retour???


Diane - le 04-03-08 à 20:56 - #

ET bien dis donc, il s'en passe des choses dans la vie de Mémé Georgette.. Y'a à  boire, à manger et à rigoler!


Provence - le 21-04-08 à 14:33 - #

Très proches des vrais macarons de Nancy que j'adore. Un grand merci


Paperblog a remarqué votre blog

Adeline - le 18-09-08 à 12:06 - #

Bonjour,

Je vous prie de m'excuser. Je n'ai malheureusement pas trouvé comment vous contacter autrement que par commentaire.

Je souhaitais vous faire découvrir le service Paperblog, http://www.paperblog.fr dont la mission consiste à identifier et valoriser les meilleurs articles issus des blogs. Vos articles sembleraient pertinents pour certaines rubriques de Paperblog.

 En espérant que le concept de Paperblog vous titille, n'hésitez pas à me contacter pour toutes questions ou renseignements...

Adeline
Responsable communication


Merci

PROVENCE - le 04-11-09 à 14:44 - #

 Merci pour cette jolie recette sans gluten.


chloé - le 02-01-10 à 12:54 - #

Bonjour
Ton blog est super
J'ai ouvert le mien il ya peu de temp et j'aimerais avoir ton avis 
Biz 


Invitation...

georges - le 28-07-14 à 15:20 - #

Cela ne vous arrive jamais de faire des invitations chez vous , ma chere georgette;
D'autant plus que je m'appelle georges .
car vos gateaux ont l'air d'etre delicieux et votre histoire incroyable ...


Répondre à l'article