Chez Georgette

Le blog de cuisine d'une mémé bourguignonne

Contenu - Menu - S'identifier - S'inscrire - Contact

Moi, Georgette,
79 printemps et toujours gaillarde

Ce qui me représente
le mieux...




Georgette aime surfer par ici...


Fernand, mon mari, 80 hivers et toujours... (hum)

Ce qui représente le mieux Fernand...




Si ce pauvre Fernand savait surfer...

  • ... il vous conseillerait obligeamment une liste de :
    • sites cochons,
    • dentiers et matériel santé à demi-tarif pour vieillards ébréchés,
    • jeux de cartes en réseau,
    • contrebande de viagra, boissons illicites à 65° ou pièces de tracteur volées...
    (Heureusement, il trouve plus facilement le chemin du bistrot que celui d'Internet !)

Archives par mois


Exprimez-vous !

  • Lili : Comme Brown, je suis nouvelle et j'ai le même problème. Si quelqu'un pouvait m'expliquer comment trouver les recettes de Georgette ce serait sympa. Merci
  • vahina : BONJOUR J AI LE MEME PROBLEME IMPOSSIBLE DE LIRE VOS RECETTES MERCI
  • Alisyle : Ben, il faut cliquer sur "lire la suite" et la recette apparaît au bout du texte!
  • marie1958 : Bonjour, pourquoi vous n'écrivez plus? Vous étes tellement drole et vos recettes sont géniales
  • Jeviensdusud : Bonjour Georgette, effectivement, vous n'écrivez plus... Etes-vous toujours de ce monde, Georgette ? Ou cuisinez-vous pour plein de monde "là-haut" ? Pas encore, hein... Allez, hop ! Fernand et nous avons besoin de vous, nom d'une pipe de collection !!! Allez, à tantôt ! Une bourguignonne de 45 ans qui vit en Espagne
  • Josiane : Bonsoir, qd revenez-vous Georgette, je vous attends avec impatience, j'adore vous lire, et Fernand et les enfants me manquent!!!!A bientôt j'espère.
  • Mélo : bonjour je suis toute nouvelle sur votre blog et je n'ai qu'une envie c de voir vos recettes!! mais je n'arrive pas a naviguer surle blog.. est ce normal?
  • Mélo :
  • pascale : PASCALE,bonsoir GEORGETTE,je suis nouvelle sur votre site et j'ai un peu navigué et je vous adore,votre Fernand aussi ,j'adhère à vos commentaires et suis fan aussi de votre cuisine ,meilleurs voeux à vous et votre famille Geogette et continué,vous êtes tout simplement ADORABLE bises
  • nanou0234 : bonjour,
    je recherchais la recette du lait de poule parcque cepuis 2 jours je n'ai plus de voix et je suis tombée sur les aventures de fernand.
    ah les hommes!!!!!!
    moi je mes du lait et du rhum ou du cognac.
    bon courage. biz


Hamburger géant pour étouffer mes petits-fils

Connaissant aussi bien la mémé que les enfants, Maryline m'a appelée à peine deux heures après m'avoir déposé ses jumeaux samedi dernier :

— Tout va bien Maman ? Les garçons ne t'embêtent pas trop ?
— Pas plus que d'habitude, mon petit. Occupe-toi donc de te rabibocher avec ton mari et oublie tes monstres jusqu'à la fin du week-end !

Cela, c'était juste avant de me retourner vers la fenêtre.

Un spectacle atterrant se déroulait sur la pelouse. Pierrick et Parfait avaient chipé une carcasse de brouette en attente de réparation et ils y avaient attelé Rex. Pierrick battait les flancs de Rex avec une badine de noisetier tandis que Parfait se prélassait dans son carrosse, une jambe au dehors et des rires démentiels plein son gosier.
J'ai bondi. Certes, j'exècre Rex, mais tout de même il y a des limites.

— Sales gosses, déttelez-moi ce chien immédiatement.
Ils m'ont regardée d'un air stupide.
— Détachez-le ! Et plus vite que ça ! ai-je vociféré.
Ils se sont alors emparés mollement des ficelles, cordes et vieux sandows qui ligotaient cet affreux bâtard et ont fait semblant de s'employer à le détacher.

Pendant ce temps, à les voir pouffer sous cape entre eux, ma colère montait.
— Vous rendez-vous compte, garnements, que vous auriez pu lui casser une patte, ou pis encore !
Pierrick m'a toisée avec insolence :
— Et alors Mémé, tu peux parler toi, quand on voit ce que tu as fait à Pépé !...
Je me suis figée d'horreur, tout comme si la foudre m'avait frappée.
— Que veux-tu dire exactement, Pierrick ?
— Euh, nan, nan !... Nan, rien du tout ! s'est défilé ce vaurien en lançant à son frère un regard ambigu.

J'ai abandonné Rex et les enfants pour aller quérir de toute urgence des explications auprès de Fernand.
— Qu'as-tu raconté aux gredins ? l'ai-je apostrophé.
Il gisait là, tout flasque, dans son fauteuil, occupé à examiner les résultats de la coupe de la Ligue à la page 23 de je ne sais quel torchon sportif.
— Euh... ha oui. (Il ne s'est même pas excusé.) Eh bien vois-tu, j'ai été obligé.
— Obligé ?
— Oui, je les ai menacés de tes plus graves représailles parce qu'ils refusaient de s'essuyer les semelles sur le grattoir et ils n'y ont pas cru. Alors j'ai bien dû...
— Mais tu es lamentable, Fernand, et quel traître avec cela !!! Quand je pense !!!... Un secret si bien gardé depuis quarante-cinq ans !
— Oh... tu sais, les secrets sont faits pour être dévoilés, c'est tout de même là qu'ils sont les meilleurs, a-t-il répondu, en se renversant avec flegme contre son dossier. En tout cas, ça leur a plu !

Et voilà... Fin de la conversation.
Exaspérée et n'ayant pas ce jour-là le soutien de l'exquise présence d'Emily, j'ai cherché un exutoire.

La cuisine.
Et surtout, une recette capable d'étouffer les hommes de tous âges sous mon toit.

Un énorme hamburger !
Voilà ! Cette recette m'offrait exactement de quoi les plonger dans la torpeur de la réplession : je m'en allais les enfouir sous le gras, les sucres, les saveurs trop riches, de sorte qu'ensuite je goûterais peut-être un peu de paix — du moins, peut-être le temps d'un après-midi.

C'est ainsi que j'ai fait un magnifique hamburger géant pour les deux nigauds.

A cause de ses dents, j'ai renoncé au hamburger en ce qui concerne Fernand : mais croyez bien que j'ai mis un soin particulier à lui plomber l'estomac avec une épaisse purée de légumes, en accompagnement d'un steak haché au fromage. Ce qui l'a tout droit mené, selon mes attentes, à une lourde et interminable sieste
.

——————————— La recette ———————————
 
Hamburger géant de mémé Georgette
———————————————————————————
 
• Ingrédients de la pâte à pain pour hamburger (= pâte à buns) :
(La quantité à réaliser est la quantité de référence pour un oeuf utilisé entier. Cela correspond à 8 à 10 hamburgers individuels. Si vous voulez n'en préparer que la moitié, vous battez un oeuf et n'en employez que la moitié, et vous divisez tous les autres ingrédients par deux)

- 600 g de farine,
- 180 ml de lait tiède (=180 g),
- environ 100 ml d'eau tiède (= 100 g), quantité à ajuster éventuellement en cours de pétrissage,
- un appareil à lever composé de 2 sachets de levure sèche délayés dans 30 ml d'eau tiède chacun (soit 60 g d'eau au total pour les deux sachets),
- 1 cuillère à café rase de sel fin,
- 1 cuillère à soupe de sucre semoule,
- 30 g de beurre à température ambiante,
- 1 oeuf,
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de vin blanc (ou 1,5 cuiller à soupe de vinaigre de riz japonais, plus aigre-doux, que je préfère pour ma part, lorsque j'en dispose),
-
des graines de sésame dorées (ou blanches, que l'on fait légèrement torréfier dans une poêle anti-adhésive, sans ajout de matière grasse).


• Confection de la pâte et préparation du pain à hamburger :
- Faire un puits dans la farine et y déposer l'appareil à lever (= la levure sèche que l'on aura auparavant délayée dans l'eau tiède et laissée à reposer durant 15 minutes), puis tous les autres ingrédients, à l'exception de l'eau.



- Malaxer en ajoutant l'eau progressivement, jusqu'à obtenir la bonne consistance.



- Bien pétrir la pâte pendant 5 mn, jusqu'à ce qu'elle soit bien homogène.

- Laisser lever la pâte 1 h dans un endroit tempéré et à l'abri de l'air (dans votre four, par exemple, à peine chauffé à 30°C ou thermostat 1).

- Sortir la pâte, la repétrir rapidement et prélever la quantité nécessaire à votre recette (un tiers de l'ensemble pour le hamburger géant de dimanche, donc pour trois bons appétits) ; placer le reste au congélateur (en portions prédécoupées pour vos prochains hamburgers).

- Aplatir la pâte sur une plaque, en un disque d'un centimètre de hauteur.



- Humecter le dessus de la pâte et y répartir des graines de sésame.



- Laisser lever à nouveau 1 h, puis sortir le pain et préchauffer le four à 210°C.



- Faire cuire jusqu'à obtenir un pain doré (environ 20 mn).



• Elaboration du hamburger :
Couper le pain en deux épaisseurs et préparer vos ingrédients pour garnir le hamburger. Pour ma part, outre la viande, je prévois les ingrédients suivants :

- moutarde mi-forte,
- ketchup,
- sauce barbecue,
- tomate en tranches,
- oignon rouge émincé,
- gros cornichons aigres-doux émincés,
- quelques feuilles de salade,
- de très épaisses tranches de fromage à raclette (ou quelques tranches fines de fromage à pâte dure que l'on empile).



- Mélanger les steaks hachés (un steak haché par personne) et de l'oignon vert finement émincé.
Pour Pierrick, Parfait et moi-même, j'avais donc prévu un appareil global de 3 steaks.



- Saler, poivrer, tasser la viande ainsi assaisonnée et la disposer dans une poêle graissée sur feu vif. Au bout d'une minute trente de cuisson à feu vif, retourner la viande et verser en son centre une coulée de sauce barbecue, puis couvrir largement de fromage, baisser le feu au minimum et poser un couvercle sur la poêle :



- Lorsque les divers ingrédients sont à ce stade exact de préparation : ingrédients frais émincés, et steak cuit sur la première face, venant d'être retourné, couvert de sauce barbecue au centre, puis de fromage, et enfin recouvert d'un couvercle pour finir la cuisson à feu très doux, alors mettre à chauffer sous le gril du four les deux moitiés du pain ouvert vers le haut.

- En deux ou trois minutes, le pain est chaud, la viande est cuite et le fromage fondu.
Sortir du four les disques de pain et tartiner la base du pain, successivement, d'une couche de moutarde, puis de giclées de ketchup.



- Déposer sur la couche de ketchup la galette de viande couverte de fromage. Puis ajouter l'oignon rouge émincé, les tranches de tomate et les lamelles de gros cornichon.



- Déposer quelques feuilles de salade sur le sommet.



- Et recouvrir le tout du sommet du disque, dont on aura soigneusement tartiné de ketchup la face intérieure.



- Découper le hamburger géant comme vous le feriez d'une tarte, et servir vos convives.







Enfin, si vous le souhaitez, lisez ces derniers conseils d'une mémé Georgette qui ne vous veut que du bien.

Tout d'abord, variez la composition de vos hamburgers et mettez-y beaucoup de légumes frais... Autant qu'en offrent les saisons ou que vous en dictent vos goûts :




Mais surtout, ne confiez surtout jamais à Pierrick la surveillance de la cuisson des buns, car voici ce que vous risquez de retrouver au sortir du four.

Oh non... pas ceci, hélas :



... mais cette affreuse compression opérée par les douces menottes d'un adolescent plein de bonne volonté.

Il trouvait le bun trop grand pour le diamètre de la galette de steak !



Aurais-je dû le lui indiquer a priori ? Je ne l'eusse jamais cru ! Et c'est pourquoi je me suis trouvée en devoir d'instruire Pierrick (hélas a posteriori) qu'en cuisine il est d'usage d'adapter la taille de la garniture à celle du pain sorti du four, et non pas l'inverse.


 

Ecrit par Georgette le Lundi 15 Janvier 2007, 14:29 dans "Spécialités revisitées" Version imprimable

Article précédent - Répondre à cet article - Article suivant

Commentaires

Sigrid - le 15-01-07 à 14:42 - #

Impressionnant :-))
Par ailleurs, pour consoler le pauvre rex, vous pourriez penser aux biscuits que j'ai postés ce matin....:-)


Re:

Georgette - le 15-01-07 à 14:50 - #

Quelle bonne idée Sigrid !
Vu le peu d'affection que j'éprouve pour Rex, j'attendrai d'avoir à nouveau les enfants en week-end pour les mettre aux fourneaux (préparer le goûter de leur chien les occupera utilement)... et j'attendrai également d'avoir un motif pour récompenser Rex (notez, il est vrai, que la présence des enfants est déjà en soi un motif pour offrir à cet animal un réconfort, si ce n'est une récompense).
Merci Sigrid de cette recette originale.


Patrick - le 15-01-07 à 15:12 - #

Fernand nu, à quatre pattes, tirant une sorte de char romain où vous trôneriez avec la parure du dernier article, fouet à la main ! J'espère que ce n'est pas ce qu'il a raconté aux enfants ... Ah ! la Bourgogne profonde !


Re:

Georgette - le 15-01-07 à 15:25 - #

Cher Patrick, si vous savez attendre, vous saurez un jour... (ce que Fernand a raconté aux enfants).
(Mais vous ne verrez probablement jamais ce que vous venez d'évoquer, aussi agréablement profonde que soit la Bourgogne...)


Gracianne - le 15-01-07 à 15:52 - #

Homerique le burger, ils ont une grande bouche les jumeaux non?


Re:

Georgette - le 15-01-07 à 16:08 - #

Oui Gracianne, vous avez raison, la bouche des jumeaux est un puits sans fond.

Et d'ailleurs, parce que vous l'avez remarqué, je vous confie la dernière horrible plaisanterie de Fernand.
Voyant dimanche dernier ce pauvre Parfait bâiller à table sans se mette la main devant la bouche, il a osé proférer :
— Oh, c'est splendide, Parfait ! Comme la chaise était cannée, j'ai vu le tapis !

Les chaises cannées sont très répandues par chez nous, ce qui permet ce type de plaisanterie peu recommandable. Néanmoins je ne me sens pas prête à changer de sièges, et d'ailleurs si cela était, Fernand trouverait au plafond ou ailleurs ses grossiers sujets de plaisanterie.


Bouche bée...

Gato Azul - le 15-01-07 à 17:12 - #

Votre récit me laisse bouche bée, ce qui est le parfait prélude pour votre hamburger géant. Étonnant comment une petite allusion, un soupçon d'ingrédient, peut alimenter tout un plat. Belle illustration et ...

Bravo!


Laure - le 15-01-07 à 17:29 - #

Chère Georgette,

Votre recette est tout simplement divine de simplicité.

Je me suis empressée de vous la chiper pour la mettre dans mon petit tas de recettes à tester absolument.

J'envie bien vos monstres de petits-fils.


Elvira - le 16-01-07 à 03:40 - #

Je m'amuse toujours beaucoup à vous lire. Quelle plume! Et quel talent pour la cuisine! :-)


Ouah!

Sainte Ango - le 16-01-07 à 09:35 - #

C'est splendide!

Va falloir que je teste ça pour mon ti mari. Et peut-être un tout petit burger pour mon fils.

Bon sang, j'ai faim!


Poésie - le 16-01-07 à 16:30 - #

Georgette ! je ne vous crois pas ! impossible que vous ayez 78 ans pour faire des hamburgers 'trop d'la balle" pareils....j'peux v'nir ? promis, je ne donnerai pas de sucre à Rex (ni à Fernand d'ailleurs...).


Bravo

verO - le 16-01-07 à 16:41 - #

Je découvre votre blog et je suis pliée en deux ! ;-) Je vous ajoute illico presto aux liens de mon blog. Vous méritez d'être lue. 

Je dois vous avouer que moi aussi j'étranglerais bien mari et enfants...de temps en temps.

Bien à vous et excellente continuation

verO


GENIAL

joëlle - le 16-01-07 à 22:02 - #

Je viens de découvrir votre bog et je suis écroulée, écroulée de rire. Quel bienfait !!

Mais comment recevoir votre newsletter ? Pouvez-vous me répondre par un com sur mon site

Merci Bizzzzzzzzzzzzzzzzz           Joëlle


Re: GENIAL

Georgette - le 17-01-07 à 09:40 - #

Merci beaucoup Joëlle, mais à vrai dire je ne sais pas bien ce qu'est une newsletter... disons juste assez pour vous dire que malheureusement je n'en ai pas. Ce qui ne m'empêchera pas d'aller visiter votre site !
Je vous souhaite une bonne journée,
Georgette


merci

valh - le 16-01-07 à 23:57 - #

Vos anecdotes sont à pleurer de rire, et les recettes, mmmhhh!! Je crois que je vais étouffer mes trois ados avec votre hamburger, (au moins pendant ce temps ils ne me piqueront plus mon ordi pour "chater" sur MSN)


pour une découverte...

Antoine - le 17-01-07 à 00:51 - #

 ...c'est une découverte !
J'adore votre style, ainsi que la qualité de vos recettes. Nous partageons la Bourgogne (plus au Nord moi) et le même humour, j'ose alors espérer qu'un petit tour par mon blog vous plaira autant que ma promenade par le vôtre m'a plu !

Antoine


Votre humour, quel bonheur

komete - le 17-01-07 à 11:21 - #

J'arrive du blog " aux pts des cent heures " et je découvre vos écrits et c'est de la bonne humeur pour toute la journée. Merci je reviendrai


Mijo - le 17-01-07 à 12:43 - #

Il m'amuse votre édenté tout flasque. Mais il est vrai que je ne vis pas sous le même toit que lui.

J'ai hâte d'apprendre quel secret sauvagement tu pendant 45ans il a pu dévoiler.

Quant à l'hamburger géant, j'aurais bien voulu être à votre table pour en chaparder un bout aux jumeaux. J'ai faim.


Béré - le 17-01-07 à 16:10 - #

Voilà encore un billet bien agréable !

Tout est si bien écrit, si bien dit, si drôlement narré, j'adore tout simplement.

Et puis c'est la toute première fois que je vois une recette de pain à hamburger...

Je m'en serais bien plombé l'estomac également !!!!!

Tout de bon à toi Georgette


Encore encore !

Souricette - le 17-01-07 à 22:18 - #

Bis répétita ! la suite ! j'adore !!!


Mayacook - le 18-01-07 à 09:11 - #

Avec ça sû que tu as dû être tranquille après!  


Céline - le 18-01-07 à 11:10 - #

Chère Georgette

grâce à vous je retrouve le sourire que m'avait chipé mon garnemant de fils ce matin... Malheureusement, il est encore trop petit pour que je songe à lui péprarer un ausi beau, bon et gigantesque hamburger ! Je comprends que la maisonnée ait été plongée dans une torpeur digestive !


Hamburger géant, blog géant!

Valérie - le 18-01-07 à 15:24 - #

Georgette, please, ne nous faites pas trop attendre pour la suite de vos billets hilarants! Ils m'ont permis de décompresser mercredi soir après une journée éreintante... Merci. Comme le réclamait l'une de vos commentatrices: encore, encore!


Georgette étouffée par son hamburger géant?

Gato Azul | Chat bleu - le 20-01-07 à 04:39 - #

J'espère que mes soupçons ne sont pas fondés... Nous attendons la suite, Georgette!


Génialissime !

Elo - le 21-01-07 à 12:59 - #

Alors ça, c'est fabuleux ! Il a l'air tarriblement bon !!! Je découvre votre blog grâce à celui du chou de bruxelles et je ne suis pas déçue de ma découverte du jour ! Alors à très vite !


Je viens de découvrir votre blog

Gribouille - le 22-01-07 à 12:27 - #

et j'adore. Je m'éclate à vous lire. Et en plus c'est bien écrit, plein d'humour et d'humeur, de verve. Continuez à nous faire profiter de ces bons moments, ça me requinque de vous lire. Un grand merci


newletter

Syren - le 22-01-07 à 14:31 - #

bonjour "madame" georgette, vous lire est un vrai plaisir...
ce blog original vaut vraiment le détour !!!
une question ou une suggestion, peut on s'inscrire sur une newletter afin d'etre prévenu par mail de la parution des nouveaux articles?
bonne continuation et au plaisir de vous lire


Re: newletter

Georgette - le 22-01-07 à 16:31 - #

Bonjour Syren, et merci de votre gentillesse.
Malheureusement, je ne suis pas encore assez moderne (ou assez courageuse) pour penser à une newsletter... Mais si vous me faites l'amitié de revenir à l'occasion, j'espère que vous trouverez ici de temps à autre une recette qui puisse vous plaire...
Sincèrement à vous,
Georgette


bea - le 23-01-07 à 04:55 - #

C'est adorable, et si bien présenté, en détails. Je découvre avec plaisir votre blog!


winsty - le 23-01-07 à 11:04 - #

Bonjour, je decouvre à l'instant votre blog. Qu'estce que je me suis amusé à la lecture de cet article. merci ;). Je vais de ce pas, ou plutot d'un clic de souris, poursuivre ma lecture.


excellent

Aurore - le 23-01-07 à 15:10 - #

Bonjour,

Je viens de découvrir votre blog par hasard, et alors là je le trouve excellent .

Adorant l'humour , je l'ai tout de suite conseillé à ma soeur.

Dommage qu'in n'y ait pas de newletters

Bonne continuation

Amitié


Il est super ce blog

super ce blog - le 23-01-07 à 21:29 - #

Je le découvre grâce à un lien, mais il est super, j'adore l'humour,) Amitiés. Babou


Bravo

Londoncam - le 24-01-07 à 14:14 - #

Chere Georgette,

J'ai decouvert votre excellent blog par Le confit c'est pas gras et Peche de gourmandise.

C'est un vrai regal de vous lire! Merci pour vos recettes, tres apetissantes, mais aussi pour votre humour feroce et votre talent, je n'avais pas ri ainsi depuis longtemps!


Merveilleux

Manoue - le 24-01-07 à 22:39 - #

Bonsoir Georgette,

je tombe en arrêt devant ce billet...
J'adore !
Je me réserve toute la semaine prochaine afin de vous lire et dévorer tranquillement !

A très bientôt

Emmanuèle


Grand Chef - le 25-01-07 à 12:07 - #

Mémé, vous êtres trop bonne, vos garnements, avec ou sans dents, n'en méritaient pas tant.


Ah Georgette ! Quel suspense !

Béné - le 27-01-07 à 19:47 - #

Eh oui ! Après avoir lu passionnément votre article, j'en suis arrivée à me poser plein de questions !

Mais quel lourd secret nous cachez-vous ? Vous nous faites languir...

AH, vivement la suite de vos aventures bourguignonnes et de vos bonnes recettes !

et Merci pour ces lectures qui me donnent toujours le sourire !

Bizz


génial

cocotte - le 27-01-07 à 22:20 - #

votre blog est génial Georgette, ne changeait rien!! En un mot: Bravo!


Super Mamie

malouca - le 28-01-07 à 00:08 - #

Bonjour Georgette

Je ne ferais que répéter ce qui est dit et redit, votre blog est un pur plaisir, une délectation de verve et de belle plume, en plus des bonnes recettes de cuisine.
J'ai 24 ans et je n'ai pas de mamie, voulez vous m'adopter???
Je vous souhaite plein de bonnes choses, et vous envoie de tendres bises remplies d'amour
Vous etes ma super mamie


Françoise - le 29-01-07 à 01:38 - #

Il est génial votre bloc, je me régale à vous lire. Je n'ai rien à ajouter à ce qui a déjà été dit et redit. Je viendrai souvent vous rendre visite. Vous êtes un rayon de soleil dans un hiver froid. Vous nous réchauffer le coeur

Merci


Thalie - le 29-01-07 à 11:22 - #

Oh my god Georgette, quel sublime étouffe-chrétien ;o)
Bien que la taille de ce hamburger me fasse un peu peur, je me dis qu'il serait possible, plutôt que de m'éclaer le dentier dessus, de le déguster à la manière des gens civilisés ;o)
Vous dites que vos petits-fils sont ado, mais quel âge ont-ils pour être encore aussi idiots ? ;o)
Sans offense, bien sûr.
Amicalement.
Thalie


Re:

Georgette - le 29-01-07 à 11:51 - #

Merci infiniment de vos commentaires, ils me réjouissent. Il faut avouer qu'avec la neige que nous avons eue, puis quelques soucis d'ordinateur et enfin, hier, la pose du dentier de Fernand, j'ai eu la vie rude cette dernière quinzaine !

Chère Thalie, les vauriens ont treize ans. Et une immense marge de progression devant eux, je vous le confirme. Hélas, à la lenteur d'escargot qui est la leur, je crains qu'ils ne parviennent jamais au bout de l'évolution qu'on leur souhaite, ni même à la moitié...


Georgette, please come back!!

aurooorrre - le 30-01-07 à 02:53 - #

 


Morwena - le 30-01-07 à 20:00 - #

Les enfants d'aujourd'hui quelle horreur !!!
En tout cas votre hamburger est tout simplement phé-no-mé-nal ! Il a l'air si bon je crois que je vais en rêver cette nuit, franchement on a envie de mettre les photos sous cadre.
J'espère que la digestion les aura calmés un peu...
Amicalement.


Fabuleux ;)

Delphine - le 02-02-07 à 16:34 - #

Magnifique ce hamburger Georgette :) Fallait-y penser!! Beaucoup moins fatidieux en plus que de bouler les petits pains un à un! ;)


Ah! un grand merci!

Dominique - le 02-02-07 à 18:04 - #

Georgette, un grand merci pour votre blog.

Je ne suis pas la première et sûrement pas la dernière à vous le dire. Mais ça fait vraiment du bien de vous lire.

Je viens de découvrir votre blog par l'intermédiaire de ma petite soeur (de 45 ans quand même la petite soeur..., vous voyez l'âge de la grande soeur...) et comme la plupart, je suis morte de rire.

Un grand merci aussi pour la recette de la pâte à buns.

Je crois bien que je vais essayer dès ce soir.

J'utilise aussi la fonction 40°C pour faire monter la pâte de mes pains plus efficacement. C'est pratique et plus rapide!

A bientôt et merci encore,

Dominique


alors?

naomi - le 03-02-07 à 12:58 - #

alors Georgette, le politiquement correct a t'il eu raison de ce blog? avez-vous reçu des pressions de vos descendants ou voisins ou autres pour arrêter? pas de pépin de santé j'espère.en tout cas félicitation pour votre courage, moi j'aurais changé les noms.à bientôt?


Re: alors?

Georgette - le 03-02-07 à 13:44 - #

Bonjour Naomi,
Oh croyez-moi, j'ai des choses à raconter ces temps-ci ! Trop, je crois, ce qui explique mon retard.
En réalité, savez-vous, j'ai changé les noms, car je sais depuis le début ce que j'ai envie de raconter... Des choses que vous n'avez pas encore lues, et pour cause, mais qui, hum, risquent de faire se dresser des cheveux sur certaines têtes. Sachant que ces choses ne seront pas signées de mon véritable nom, me voilà donc introuvable et parfaitement libre de mes propos !
Je vous dis à demain ou après-demain, très certainement, pour le compte rendu d'une recette charmante que nous avons dégustée hier. Parfaite pour les gourmets du 4e âge...
Bien cordialement à vous,
Georgette


Vite...

Flo - le 05-02-07 à 13:26 - #

Rôôôôô Georgette, je me félicite de n'être ni votre fille, ni votre belle-fille, ni votre petite fille, ni même votre chien !!!
J'ai moi-même trois enfants âgés de trois, six et huit ans que je surnomme très affectueusement les horribles, mais si, c'est affectueuex, qui pourrait en douter ? Enfin bref, tout comme vous je porte ma croix alors si vous disparaissez trois semaines, qui va me faire rigoler aux moments (nombreux ???)  où l'envie me prend de les étrangler ? Allez Georgette, ôtez vos moufles, et retrouvez vite le mode d'emploi de votre ordinateur !
Nous vous attendons...

 


BRAVO

guylaine - le 05-02-07 à 15:44 - #

Je découvre votre blog plein de bonne humeur, j'ai bien ri en vous lisant. Les recettes sont supers, je reviendrais !


jp - le 06-02-07 à 00:54 - #

c'est pas possible de se donner tant mal pour étouffer le monde


Stéphanie - le 06-02-07 à 12:00 - #

    Georgette, je sais que le grand âge est un frein parfois, mais... A quand le prochain post?Bises


très joli!

lory - le 06-02-07 à 14:56 - #

Un blo très bien fait, une belle découverte.Je reviendrai bientôt!!


avital - le 07-02-07 à 13:48 - #

Je débarque chez vous, Georgette grâce à Anaïk et son interview: désolée, je ne vous connaissais pas.. par contre je connais très bien la recette du hamburger que vous proposez
http://sandrakavital.blogspot.com/2006/02/hamburger-buns.html

A la Nouvelle-Orleans, la mufuletta  (aussi classique et typique là-bas que notre sandwich baguette) est un énorme pain type bun non brioché garni d'une salade d'olive, de fromage et charcuteries italiennes (oui, c'est bien riche mais bon..!) qui est vendu précoupé en 4 parts.. sans le savoir, vous avez réinventé ce sandwich geant!! Bravo!


avital - le 07-02-07 à 19:21 - #

mille excuses.. j'en ai oublié de vous dire le plaisir que j'ai eu à vous lire. Demain soir, mes enfants sont en vacances scolaires... 5 monstres à la maison.. je sens que je vais faire un hamburger géant!!


Re:

Georgette - le 07-02-07 à 20:13 - #

5... !!!!!!! Ma pauvre enfant, mais comment faites-vous ?


Anonyme - le 07-02-07 à 20:52 - #

Georgette, est-ce une manoeuvre de votre part de nous laisser sur notre faim : plusieurs fois par jour je consulte votre site à l'affut de votre nouveau billet. A défaut je lis les commentaires. C'est rageant ! Chaque jour je me promets de ne pas cliquer sur votre site (dans mes favoris !) puisque vous nous boudez. Mais la tentation (et le plaisir future de vous lire) est trop forte. De grâce, cédez à la demande générale, je vous prie, et faites-nous l'aumone d'un billet.
Amicalement

Sylvie


Re:

Georgette - le 07-02-07 à 21:30 - #

Sylvie, sachez que si je n'avais ce bougre de Fernand à nourrir instamment, je n'aurais rien de plus agréable à faire que de vous gratifier d'un billet !
Croyez-moi, c'est une simple question d'heures. J'ai une très bonne recette à vous communiquer, mais il est vrai que Fernand ne me laisse que peu de répit en ce moment. Je me mets en quatre pour lui faire accepter son dentier, mais plus j'en fais et plus il me happe !


Re: Re:

Mijo - le 14-02-07 à 12:55 - #

Au lieu de vous happer, Fernand vous a-t-il croqué hier pour la St-Valentin ?


Sans les dents

jeanpaul42 - le 09-02-07 à 20:41 - #

Georgette, je viens de découvrir votre blog, c'est un régal.

 Je vous propose ces quelques ingrédients issus de mon potager pour mitonner une délicieuse soupe à Fernand et, pour éviter ses problèmes urinaires nocturnes, rien de plus simple, consommer cette soupe à midi, juste après l'apéro.
On peut rajouter du pain trempé pour rendre le tout plus "étouffant"...

Au plaisir de vous lire dans une prochaine recette.


avital - le 10-02-07 à 17:57 - #

Georgette, je ne vous connais que depuis peu et je suis déjà en manque.. revenez-viiiiiiite!!!


Valérie57 - le 11-02-07 à 19:39 - #

Revenez Georgette, sous le pseudo qu'il vous plaira, mais ne nous laissez pas sans billet!
Je suis tombée sur ce blog en suivant un lien, et je trouve le temps long depuis votre dernière recette!
J'espère que Fernand n'est pas victime d'une crise de goutte, ou autre joyeusetées liées au grand âge...
Revenez vite nous régaler


winsty - le 12-02-07 à 11:52 - #

Georgette, Georgette, Georgette, la foule en delire crie votre nom et vous attend. Aller Mémé au boulot ;)


Georgette!!!

Julia - le 13-02-07 à 11:34 - #

Georgette! Georgette! Je découvre votre blog et me joins illico à la foule en délire, vous voila dans mes favorites mais votre vrai nom ça serait pas plutôt ....Claudia?


Bonjour

maribou - le 14-02-07 à 16:05 - #

je réalise à quel point ce blog est amusant! Il faut que je repasse plus souvent.
Encore félication Georgette.


Béré - le 16-02-07 à 19:05 - #

Roooo tu nous manque à tous !!!!

Reviens nous vite Georgette !!!!


Stéphanie - le 17-02-07 à 18:35 - #

    Ca fait plus d'un mois!!!!! C'est pas possible... Trop dur... Et puis j'en ai marre de ces blogs addictifs. Chez Georgette s'ajoute à ma petite liste perso de blogs que je visiterais presque dès mon réveil... 


jp - le 17-02-07 à 23:39 - #

pourquoi toujours tapper sur Fernand ?
ce serait bien si c'était lui qui faisait la prochaine note


Re:

Georgette - le 18-02-07 à 00:43 - #

Qu'il fasse la prochaine note ? Voyons, il n'en est pas question, cher jp.

... Mais je crois qu'à force de s'intriguer de mes activités... hé... en fin de compte, ce ne serait pas là pour lui chose impossible...


vite, la suite!

sophie - le 18-02-07 à 11:03 - #

Chère Georgette, quand allez vous vous décider à poster un nouveau billet?! Ils sont à mourir de rire, j'en ai même pleuré toute seule devant mon écran. Merci pour cette parenthèse de bonne humeur, j'attends la suite avec impatience.

sophie


Argh !

Miss Ellanée - le 18-02-07 à 23:47 - #

Pitié Georgette,

je commence à perdre le boire et le manger, revenez il est plus que temps...


Mézalors, mézalors, mézalors, mézalors, mézalors ?!?!?!!!!!

Accro - le 19-02-07 à 10:45 - #

Mézalors, Mémé Georgette, que se passe-t-il ?
La foule en délire délire, en perd le boire et le manger, souffre les affres du manque et vous restez insensible ? ça ne vous ressemble pas ! Pierrick et Parfait ont-ils arraché la connexion à internet ? Fernand a-t-il détraqué l'écran à force de taper dessus en essayant de capter un film hot ?
Vite ! remettez tout ça en ordre et offrez-nous un billet aux petits oignons ....
Impatiemment vôtre
et, néanmoins, accro !


Geeeeeeeooooorgeeeeeeeeeeeeeette ?????!!!!!!!

Minette - le 20-02-07 à 16:37 - #

Alors ? Resterez-vous insensible encore longtemps à nos appels désespérés ? Continuerez-vous à vous repaître sadiquement de nos suppliques sans y répondre ? Mais dame Georgette, c'est abominable ce que vous faites là... je suis sûre que même ce bon vieux Fernand n'aurait pas osé !!!

Allez Georgette, cessez de nous faire mariner, revenez !!!!!!!!!


eva - le 20-02-07 à 20:13 - #

Que ces petits monstres ont de la chance !


In-sou-te-na-ble

cocotte - le 22-02-07 à 21:47 - #

Pitié Georgette!!! On se rend!!! On dépose les armablogs!!! Mais pitié Georgette!!! un ch'tit billet quoi, juste un ch'ti....!!!


A TOMBER PAR TERRE!

céline - le 24-02-07 à 13:28 - #

Les blogs culinaires  c'est tout nouveau pour moi et je ne cesse d'en découvrir mais alors là, je suis tombée sur un vrai trésor! (via les culinotests de caroline).

Georgette ,il n'y a pas de mot pour décrire ton site c'est une véritable claque qui vous sort de la dépression hivernale!

Le seul hic,c'est qu'on devient vite accro!!!

Régal nous vite d'une de tes recettes et bien sur des commentaires qui vont avec!


L'a clamsé la Georgette ?!...

Tit' - le 25-02-07 à 16:28 - #

Georgette, présidente ! Georgette, présidente ! Georgette, présidente !...
Georgette, reviens ! Georgette, reviens ! Georgette, reviens !...
Mais Georgette ne revient pas... SNIF !


J'oubliais...

Tit' - le 25-02-07 à 16:34 - #

Bises à Raymonde. Elle me manque aussi.


Pardon à genoux mon tit

raymonde - le 26-02-07 à 00:13 - #

C'est vrai ça tit ? Je dois me confesser : je t'ai trompé avec 2 autres compères qui prennent presque tout mon temps ! Prof Charly et Émile Davis.  D'ailleurs je t'invite à taper ces noms dans Google, tu risque de t'amuser ferme.  Ce ne sont pas des blogs de cuisine, mais ya pas que le manger dans la vie hein, ya ....

Grâce à Michèle (voir plus bas), je t'ai quand même retrouvé ici! Tu me pardonnes ?

Je suis obligé d'avouer que tu n'es pas le seul que j'ai délaissé, je me prive des blogs de cuisine car je dois me priver de nourriture.  Oh, ne t'en fais pas, juste quelques kilos à perdre.  Mais il faut ce qu'il faut !

Je ne t'avais pas oublié, quelques clics sur Tit m'ont satisfait, je n'ai simplement pas laissé de traces...

A+ mon beau blond, Thierry de son prénom


Michèle - le 25-02-07 à 21:29 - #

L'a pas clamsé la Georgette, Tit. L'est en train de se concentrer, de reculer pour mieux sauter. Et on va pas s'en lasser, de not'mémé. "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage". Moi, j'me dis que ptêt-bien qu'elle attend le printemps...mémé Georgette !

Georgette, je vous aime, prenez tout votre temps, mais sachez que vous me manquez terriblement. Vous, vos recettes, votre porte-jarretelles, votre Fernand si décadent mais ô combien indispensable et les jumeaux qui ne savent plus quoi inventer mais vous savez les maîtriser et votre fille s'est-elle raccommodée ?

Georgette, j'ai fait un sacré cassoulet pendant que je déménageais (grâce à Lenfantdelard) et en pensant au jarret je me demande soudain s'il y a un lien entre le jarret et les jarretelles ? Pouvez-pas me renseigner Mémé Georgette ? Je vous embrasse avec tendresse.


PITIÉ

raymonde - le 26-02-07 à 00:07 - #

Merci Michèle ! C'est vrai que j'ai délaissé 'tit pour Émile et Charly.  Et je suis obligée de dire que tu y es pour quelque chose, vilaine ! Tu ne m'en veux pas ???


PITIÉ urgent besoin de mémé

raymonde - le 26-02-07 à 23:45 - #

Georgette,

Moi qui viens de lire quelques-uns de vos billets pour la première fois, je vous sommes de revenir.  C'est cruel ce que vous faites.  J'ai éclaté de rire en vous imaginant vous et Fernand et les petits.  Un vrai sitcom, genre "every body likes Raymond" (chuis canadienne) où Frank, le grand-père est aussi indigeste que votre Fernand.  Lui et sa femme Mary sont constamment à se  prendre au cheveux.

Dévoilez-nous au moins le secret de 45 ans ! Nous aussi on veut rire, pas juste les petits morpions (oups) !  Justice svp !


Youhouuuuu

Ciloubidouille - le 27-02-07 à 12:56 - #

Ce blog est unique ! Nous nous laissez pas orphelins de tant de truculence... on veut encore des histoires... et des recettes !


L'histoire de ce que vous avez fait à Fernand

lsoldermann - le 05-03-07 à 13:38 - #

Chère Georgette,

Mais avec tout ça vous gardez sous silence ce que vous avez fait à Fernand, c'est inhumain, il faut nous en dire plus.

Je suis scié comment à 78 and on fait un blog alors que moi je ne sais même pas mettre une photo dans un mail et je n'ai que 41 ans (42 vendredi)

je vous soupçonne d'être une impostrice ou alors d'être aussi douée pour la cuisine que pour les histoires et les prise de vues vous éclairez vos photos avec quoi?

Même si c'est pas vrai c'est tellement bien fait que j'adore.

Alors gros bisous, j'adore faire des bisous aux mémés, ma grand mère avait les joues toutes molles et c'était super agréable de lui faire la bise.

Laurent


Re: L'histoire de ce que vous avez fait à Fernand

Georgette - le 05-03-07 à 19:20 - #

Bonjour Laurent, apprenez que je suis née le même jour que vous !
(Mais pas la même année, hélas...)

Ce n'est pas si fréquent de rencontrer des jumeaux, alors je formerai ce vendredi 9 mars des voeux tout particuliers pour vous.

De grâce, initiez-vous aux possibilités d'Internet, c'est tellement facile ! Même moi, j'ai vite compris comment m'y prendre... (et pourtant, mes petis-fils m'appellent courtoisement "le tyrannosaurus rex"...)

Vous avez encore toute une vie devant vous... J'affirme à qui veut bien me croire que la technique s'apprend à tout âge. Et le jeu en vaut la chandelle, ne croyez-vous pas ?


BON ANNIVERSAIRE GEORGETTE

raymonde - le 05-03-07 à 20:43 - #

Alors Georgette, ça vous fera 79 balais ce vendredi ? Et toujours aussi en forme ! Bon anniversaire de tout mon coeur.  J'espère seulement que ce sacré Fernand va y penser et qu'il vous concoctera un petit dîner aux chandelles.  Est-ce irréaliste de seulement y penser ?  Puisqu'il ne connaît rien aux "pitons" internet, laisser l'écran avec un gros message.  Sinon, VOUS devrez préparer un dîner de fête pour toute la marmaille.  C'est ce qui se passe à chanque années hein :-(

Bien à vous

Bizettes


Re: BON ANNIVERSAIRE GEORGETTE

Georgette - le 05-03-07 à 22:47 - #

Raymonde, mon Dieu, c'est vrai, je vais devoir changer mon âge sur la page d'accueil de mon blog ! Mon orgueil de jeune femme va en prendre un sacré coup...

En fait, voyez-vous, à bien y réfléchir, ce que je supporte le plus difficilement, c'est d'avoir temporairement le même âge que ce vieux croûton de Fernand.
Heureusement, cela ne durera que quelques jours : pour mon bonheur, mon époux est né le 14 mars !
(... Et pour mon malheur, voilà que je vais me retrouver mariée à un octogénaire, ça va me filer un petit coup de vieux, ça, tout de même.)

Merci pour vos bons voeux et vos gentils messages, Raymonde, cela me touche beaucoup.


raymonde - le 06-03-07 à 00:05 - #

Ne vous en faites pas trop Georgette, dans un an, presque jour pour jour, vous serez octogénaire vous zaussi :-( 


Re:

Georgette - le 06-03-07 à 11:36 - #

Ah ben m'voilà toute ragaillardie ! Merci Raymonde !!! ;-))


Michèle - le 08-03-07 à 16:33 - #

Bon anniversaire  Georgette

Mes meilleurs voeux les plus sincères 

 vous êtes  une septante et neuf  grand mère

Que rien ou presque n'indiffère

Et que tous les bloggeurs espèrent....

Michèle


anniversaire

domi - le 06-03-07 à 16:31 - #

Moi aussi je suis née le 9 mars. Bon anniversaire à toi Georgette et également à Laurent.

A bientôt de lire tes recettes et surtout tes histoires.

Bisou

Domi


raymonde - le 06-03-07 à 20:45 - #

Bon anniversaire à Domi et Laurent.  Et re-bon-anniversaire Georgette.  Yen a d'autres ?


happy birthday

Lisa - le 08-03-07 à 17:24 - #

Bon anniversaire Georgette !!! Moi aussi ,j'ai un petit doute sur la veracité du personnage et de son age.Mais comment vous en vouloir après avoir ri au point de voir intervenir mon fils pour me mettre la main devant la bouche.A bientôt, je l'espère ,comme nous tous! bon we.


MiC - le 13-03-07 à 22:04 - #

Georgette, revenez-nous : vous nous manquez terriblement !


souchette - le 15-03-07 à 14:50 - #

Mais je suis maudite ! J'ai découvert Ron l'infirmier au moment auquel il fermait son blog.

Là je découvre Georgette (?) et voilà que depuis trois mois elle n'a rien écrit.

Et pourquoi ? C'est tellement drôle, tellement décalé, foutraque, délirant (j'ai des doutes aussi quant à la véritable identité de Georgette, mais quelle importance !) et voilà qu'elle me laisse en plan ?

Faut revenir nous dire ce qu'il en est. Parce que je crains qu'elle n'aie achevé son Fernand à coup de tisonnier. Ou qu'elle n'ait étouffé les jumeaux.

Or, je suis une âme sensible.

George(tte)... reviens ! Quoi que tu aies pu faire, nous te pardonnons (si ça se trouve, elle est dans un cul de basse-fosse sans pc... arf).

Auquel cas, il nous faudra pétitionner auprès de l'administration pénitentiaire


raymonde - le 15-03-07 à 17:02 - #

T'as bien raison Souchette ! Tout à coup elle est sous les barreaux et c'est pour cette raison qu'elle n'écrit plus ?  Ou bien...


raymonde - le 15-03-07 à 17:05 - #

... ou bien, elle attendait son 100e commentaire pour ce billet !  Et puis, s'il y a un cadeau à la clef,  quelle veinarde je suis !  Qui sait ?


Re:

Georgette - le 15-03-07 à 17:31 - #

Un cadeau, un prix, un gros lot (ou même un petit) ?... Pouf pouf pouf, vous me faites rire. Allons cessez de rêver, ma chère Raymonde.
En compensation, consolez-vous avec mon prochain billet ! Il est presque écrit.

Et le week-end va être féroce, je crois. Encore un autre billet en vue à très court terme...

Amitiés à vous et à Souchette.

Georgette


raymonde - le 15-03-07 à 18:20 - #

Oh, c'est qu'elle n'est pas douce la mémé ! M'en fou du cadeau.  Le plus beau cadeau pour moi et pour tous les autres sera bien sûr un prochain billet et un autre qui suivra de près.  C'est trop, je vais m'évanouir je crois.

A+


raymonde - le 15-03-07 à 18:21 - #

... je crois bien que j'ai oublié un "e" à fou.  Bon, là je m'évanouie.


Re:

raymonde - le 15-03-07 à 19:08 - #

En corrigeant une faute, j'en fais une autre.  Très fort, très très fort.  Là, je m'évanouis pour de vrai!


Alcooliques Anonymes

Michèle - le 15-03-07 à 19:32 - #

Eh darling....Je m'évanouis, m'enfin , c'est moi qui livre les caves à vins  non ? Oh Raymonde....on reprend les réunions toi et moi ?

Bises Raymonde et Georgette l'Arlésienne aussi bises parce que c'est pas mérité après deux mois de silence mais on s'en fouht, hein Raymonde l'important c'est le retour comme dans Alien non ?

Michèle


Re: Alcooliques Anonymes

raymonde - le 15-03-07 à 20:27 - #

Je crois plutôt qu'avec Georgette, c'est le retour vers le futur...


Quoi qu'elle fait Raymonde ?

Michèle - le 15-03-07 à 19:28 - #

Oh mollo l'alambic Raymonde de l'autre côté de l'atlantique...

Je (sous-entendu) m'en fous, voyons !

Moi aussi j'ai droit au cadeau, je suis bénie des Dieux, çà vient de me tomber dessus...

Bises Raymonde et Georgette aussi. Plus on attend plus c'est bon mais là çà devient grave !

Michèle


MISÈRE !

raymonde - le 15-03-07 à 20:22 - #

Misère ! je revenais ici pour corriger ma faute : je m'en fouS et qu'est-ce que je vois, Michèle, le petit professeur qui fait sa comique ! En plus, j'apprends de sa bouche que mémé Georgette ne serais (une tite fôte Michèle ?)  pas bourguignonne ?

Je ne sais pas si on peut recommencer "nos folies" ici Michèle, nous ne sommes pas chez nous ! Ça ne coûte rien d'essayer...


Re: MISÈRE !

Georgette - le 15-03-07 à 20:57 - #

Mes petites, sachez enfin que je suis bourguignonne pur jus ! Que cette polémique cesse, je vous en prie ! Je vous assure que je suis bel et bien de la Bourgogne : gonflée comme du bon grain, juteuse et mûre pour donner pleine récolte. (Hum, un peu fripée, donc demi-récolte.)
Mais surtout, sachez que ma porte vous est toujours ouverte... Et cela même si (... "surtout si", car j'ai toujours aimé regarder par la serrure) vous vous parlez juste entre vous.
Mes amitiés vespérales.
Georgette


Un coeur gros comme çà...

Michèle - le 17-03-07 à 12:52 - #

En fait gros comme le hamburger géant le coeur de Georgette, et généreux et plein de choses qui coulent et juteuses et tout çà.

Merci Georgette, parfois on se fait virer "sortez de mon blog" et on erre alors ; là, nous les sans -abris, on a trouvé de quoi se réfugier, merci Georgette. Pour moi c'est du thé le matin et toi Raymonde ?

Georgette vous êtes une femme rare.


raymonde - le 15-03-07 à 21:04 - #

Michèle, on a le feu vert.  Puisqu'on n'a pas de blog, une bloggeuse bourguignonne (elle l'affirme) nous héberge.  C'est pas un beau cadeau ça !  Ça va être lette (laid).  Oui, j'ai décidé de vous apprendre des expressions bien de chez nous, de l'autre côté de l'alambic hic !  On ne se parlera pas seulement entre nous, Georgette, on va vous inclure dans nos conversations, c'est promis.

Mais Georgette, ne vous en faites surtout pas pour votre âge, on dit que les perdrix qui ont la peau coriace ont moins de chance de se faire tuer en temps de chasse.  Enfin, je me le redis à tous les jours...

Bisous


Re:

souchette - le 16-03-07 à 14:30 - #

Nous voici rassuré(e)s.
Elle n'est pas dans un cul de basse fosse. C'est déjà ça, comme dirait mon ami Souchon.


Il n'empêche que c'est une sacrée faignasse, la  Georgette (je me fous de sa véritable identité).


Trois mois sans cuisiner, trois mois sans asticoter son Fernand, trois mois sans recevoir ses délicieux jumeaux, et sans filer une raclée à la voisine ?

C'est long. Et même, trop c'est trop.

C'est y que les bourguignons rechigneraient à la tâche ?
Je me pose des questions.
Mais elle nous a promis d'écrire ce w-e.
Faisons lui confiance.

Parfois je regrette l'anonymat d'internet. Si j'étais sa voisine, je lui ferais avaler son chapon tout cru pour cause d'abandon. 


Re: Re:

raymonde - le 16-03-07 à 19:54 - #

Souchette, si ce n'est pas toi Georgette et tu sais qui elle est : je te sommes de te mettre à table.  Sinon je te coupe la main. 

Je dis cela parce que sur un autre blog, Madame a mis sa mains à couper et tout le reste que Georgette n'était pas une telle (que je nommerai pas ici). Alors, on n'en restera pas là.  Souchette, sors de ce corps.  Euh, Georgette, sors de ce corps.  Enfin, je ne sais plus, je ne suis pas un exorciste môa !


Re: Re: Re:

annie dedicacessen - le 16-03-07 à 20:59 - #

dis donc la raymonde, là.... oh ! "un autre blog" ? me fais pas de pub hein, surtout ? au prix où je te paie !!!!! toute façon tout le monde sait bien que georgette c'est toi...:p


NON NON et NON

raymonde - le 16-03-07 à 21:20 - #

JE NE RÉPONDRAI PAS À CE COMMENTAIRE DIFFAMATOIRE.  SAUF EN PRÉSENCE DE MON AVOCAT (en cravate et non en salade).


NON NON et NON

Michèle - le 17-03-07 à 12:41 - #

Je soutiens Raymonde, elle est de l'ot' côté de l'Atlzntique, çà va pas non de la soupçonner ! C'est pas elle Georgette, je confirme, en présence de mon mari et de mes crevettes ,(et une 'tite sauce avec l'avocat, non ?)


souchette - le 16-03-07 à 21:43 - #

Quand je disais que c'était foutraque et compagnie.
Voilà que nous conversons entre nous, au mépris de notre hôtesse.


Nan, je ne suis pas Georgette. J'aimerais bien. Ne serait-ce que pour avoir cet humour dévastateur.

Mais je n'oserai jamais écrire sur les sous-vêtements coquins, voire sur la raie, ou sur une teinture intime.
C'est ce qui me fait penser que Georgette est un mec. Laquelle d'entre nous oserait raconter cela ? Je vous le demande ?

 Ou alors, elle est vraiment libérée notre mémée bourguignonne. Très woman's lib.

C'est frustant, d'autant que je suis nettement plus jeunette (c'est que 15 ans, à notre âge, ça compte !).

Ceci étant, je m'en fous. Seuls comptent les fous-rires et ils sont légion sur ce blog.

Mais par pitié, Georgette, garde Fernand ! J'ai le même à la maison... Joke !


Re:

raymonde - le 16-03-07 à 22:10 - #

Excuse-moi Georgette, mais puisque tu n'es pas là, c'est le bordel ici.  Tu vas trouver qu'on ne se gêne pas trop en ton absence...bin c'est ta responsabilité d'embaucher un veilleur de nuit !

J'aimerais juste rajouter (ensuite je sors ) l'hypothèse suivante : Georgette, ce pourrait être un couple, un homme et une femme par exemple.  Ou 2 hommes ou 2 femmes, ça me dérange pas moi.  Ségolène et Patrick peut-être, c'est pas impossible ça.  Le saura-t-on un jour ? Et Hercule Poirot, il fait quoi Hercule Poirot ! Faudrait plutôt embaucher un chien pisteur.  Rex par exemple... il semble être un bon renifleur Rex... Ok je sors


Re: Re:

raymonde - le 16-03-07 à 22:24 - #

Une dernière petite précision tudieu : le couple Fernand Mistouquette est exclu.  Out.


Bromure

Michèle - le 17-03-07 à 12:47 - #

Raymonde je t'en supplie prends ta dose, moi aussi çà marche bien tu sais...Tu es déchainée, c'est tempête là-bas de l'autre côté de l'alambic  ?  Bon on reprend nbos réunions nous deux hein parce qu'on va se faire virer...


D'accord Souchette

Michèle - le 17-03-07 à 12:44 - #

Pas une femme n'oserait l'écrire, mais le dire çà oui et plutôt deux fois qu'une et entre copines seulement sans oreilles masculines. Mais qui est donc Georgette ? Cela hante mes nuits.


ray - le 13-07-07 à 01:26 - #

120 coms...121 avec celui-ci... c'est ça ton truc hein Georgy girl : ne pas publier pour avoir le max de coms sur le même post ! Peter les stats de cette façon ! Toi, t'as de la jarnigoine, c'est officiel ! T'es la plus forte.

Bises au centuple (sur le front, je voudrais pas que tu t'affoles, à ton âge...)

Ray(ray)


Répondre à l'article